Résumé Prey 1-4 FCGBCB, coupe de Normandie

8 octobre 2017 - 18:59

Pour son entrée en lice au 2ème tour de la coupe de Normandie, notre équipe première se déplaçait à Prey, équipe qui évolue en départemental 3.

La première mi-temps de Garennes fut convaincante, avec l’envie de faire le jeu et un pressing défensif intéressant. Nous arrivons à créer quelques combinaisons intéressante, et notre jeu sur les ailes fait mal à notre adversaire du jour. Suite à un coup franc provoqué par Thibaut sur un débordement, Axel ouvre le score à la 31ème minutes sur coup de pieds arrêté à 25 mètres du but adverse et un peu excentré. Dans cette première mi-temps nous concédons très peu d’occasion. 11 minutes plus tard, encore une fois sur un coup de pied arrêté, Valentin place le ballon au 2ème poteau et Théo reprend victorieusement le ballon avec un plat du pied.
Le score en restera là dans cette première mi-temps de bon niveau.


En deuxième mi-temps Prey arrive avec d’autre intention et plus de combativité. Nous n’arrivons plus à jouer notre football, les gars sont restés au vestiaire. En toute logique Prey réduit le score sur un pénalty concédé par Marvin. Il faudra attendre le dernier quart d’heure pour que nous arrivons à nous mettre à l’abri, encore une fois sur coup de pied arrêté. Marvin place le ballon au second poteau et comme en première mi-temps Théo reprend le ballon au 2ème poteau du plat du pied à la 83ème minutes. En toute fin de match, dans les arrêts de jeu, les frères Brière sellent cette victoire. Sébastien sert Axel qui marque un doublé. Malheureusement, dans la célébration Axel fait un geste à nos supporters qui est mal interprété par l’arbitre. Axel quittera le terrain un peu avant ses coéquipiers avec un carton rouge.
Bravo à l’équipe pour cette qualification.

Les entraineurs ont décidé d’élire Axel homme du match. Il a fait preuve d’une combativité exemplaire, et d'une grand générosité dans ses courses et dans son rôle défensif malgré son poste d’attaquant. Il a fait preuve de réalisme avec 2 buts marqués.

Commentaires

+